lundi 16 avril 2012

Entre Caprice et Élégance...

Bonjour ! tout va bien !!!

Depuis Port Lauragais, nous avons parcouru 138 km et passé plus d'une cinquantaine d'écluses. Inutile de vous dire qu'elles n'ont plus aucun secret pour nous. Ce qui a changé, c'est que le trafic se fait de plus en plus dense sur le canal depuis le week-end de Pâques, et nous avons été rarement seuls dans les écluses, avec les inconvénients qui vont avec : beaucoup plus long, le temps que tout le monde se range correctement, et surtout la trouille de voir ces gros machins nous tomber dessus et la peur qu'il nous cassent Malho... Ces gros machins vous l'avez compris, ce sont les bateaux de locations dont les pilotes n'ont pas passé de permis pour apprendre à conduire et vous lâchent des trucs du genre : "on va toucher mais ça va aller..." ! "Non ! ça va pas aller : vous n'êtes pas avec votre bateau, nous oui...". Ils portent tous la casquette de capitaine, à tel point qu'on s'est demandé si elle n'était pas offerte à la location de la péniche !

Mis à part quelques crétins, dans l'essemble ça se passe plutôt bien, on les laisse se prendre l'entrée des écluses, se mettre en travers, et, après la tentative de s'amarrer sur leur bâbord, une fois qu'ils sont bien amarrés (sur tribord finalement...) on rentre et on se case dans la petite place qu'il nous reste. Ils veulent tous laisser passer le "petit bateau" mais on renvoie la politesse et sortons tranquillement... après la tempête ! "Caprice" et "Élégance" sont deux bateaux avec qui nous avons fait un long bout de chemin ensemble, et ça c'est super bien passé, d'ailleurs nous étions toujours contents de nous recroiser, voire trémater. (Trémater = dépasser dans le vocabulaire fluvial).

Nous avons passé les fêtes pascales à Catesnaudary, et oui Moune, les cloches sont bien passées au dessus du canal : elles nous ont amené quelques sardines et des Kinder ont été dénichés par delà les équipés !

1604_paques

Nous avons eu des petits soucis techniques avec le moteur qui ne voulait plus rien savoir en marche arrière, mais il s'agissait en fait d'un sac plastique enroulé autour de l'hélice. Même si le moteur est logé dans son puits, l'opacité de l'eau du canal ne nous permet pas de voir ce qui se passe 10 cm plus bas... On reproche à La Goulue d'avoir laissé des restes...

1604_sac_dans_lhelice

Nous avons profité de la douceur nocturne pour avancer sur de longs biefs (bief = partie du canal entre deux écluses) après 18 heures, et eu de jolis couchers de soleils...

1604_1_nocturne

Certains soirs nous nous sommes chauffés en allumant toutes les bougies disponibles à bord, et le lendemain nous avions des températures incroyables : près de 28° un soir vers 20 heures !

1604_2_nocturne

Nous nous sommes arrêtés au port de Carcassonne et avons profité d'une soirée à la cité. Et aussi d'un taxi pour aller chez Cultura faire le plein de bouquins... (entre autres...)

1604_carcassonne

Maintenant les platanes ont des feuilles (sauf ceux qui sont malades : on voit encore mieux les ravages de l'épidémie !) et on a l'impression que nous ne sommes pas sur le même canal tant la végétation à changé.

1604_verdure

Petite halte à Le Somail : notre coup de coeur du canal ! Visite de la jolie librairie où sont correctement classés et protégés plus de 50.000 vieux livres... un véritable musée... sauf qu'on a le droit d'acheter :o)

1604_le_somail

Nous sommes ce jour à Capestang, au point kilométrique 188. Si il ne pleut pas, nous partons en tout début d'après midi pour profiter de la dernière descente de la journée pour les 7 écluses de Foncérannes, car maintenant que la saison a démarré, nous avons des horaires !

Ce soir nous devrions être à Béziers... ou pas !

Posté par fil-de-faire à 11:05 - Au fil des jours - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Les commentaires des internautes...


    wow... que c'est beau.. on dirait un conte de fée!
    Posté par cliodana, lundi 16 avril 2012 à 13:54
  • Bientôt de retour alors !

    Merci pour les sous titres pour les termes techniques pour la néophite que je suis !! Ma chère Delfine je ne suis pas étonnée que tu ais trouvé le moyen d'aller chez Cultura, pour les livres bien sûr, mon oeil ..... (je rigole lol!) A bientôt donc et profitez de vos derniers instants de "Chalandous". Bisous
    Posté par MOUNE, jeudi 19 avril 2012 à 09:15
  • Ça y est... nous avons retrouvé la grand'bleue mais sommes en escale à Gruissan, trop de vent pour la dernière ligne droite. C'est pas grave, on peut passer du temps avec les amis que nous retrouvons ici.
    Posté par Delfine, jeudi 19 avril 2012 à 12:49

Poster un commentaire